«Dehors le froid, la neige et le silence»: la poésie de Pierre Lexert et sa «neige-fée»

Letizia Lexert

 

Pierre Lexert, écrivain né de parents valdôtains émigrés en France pendant le régime fasciste, n’a jamais oublié le paysage de sa région avec ses montagnes et ses neiges. Dans son œuvre et notamment dans ses poèmes, la neige symbolise la protection de l’exilé dans le pays natal, pays évoqué dans son aspect féerique, silencieux et éblouissant, mais elle est aussi synonyme du vide, du temps qui passe et de l’absence d’une femme, dont le corps est souvent associé au paysage enneigé du Val d’Aoste.

Nous nous proposons d’étudier, donc, tous ces aspects de la neige chez Lexert, en nous focalisant sur les poèmes des œuvres suivantes: Cœur pérégrin, Almanach valdôtain, Keepsake de la Vikiva et Méandres.

 

Cliquez ici pour télécharger l'article.

Cerca nel sito